L'Apothekenerker

La « Salle de pierre de Lemgo » (le marché) reçut en 1612 sa pièce maîtresse : l'Apothekenerker. Avant la guerre de 30 ans, elle incarnait non seulement la splendeur architecturale, mais aussi une politique « volontariste » propre à impressionner citoyens et visiteurs. La ville voulait mettre au grand jour ses « bonnes actions », en emménageant (en 1550) la première et pour longtemps unique pharmacie du pays Lippe (supervisée sur les conseils de deux "Apothekenherren").